Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #humour catégorie

2014-03-12T12:28:38+01:00

Top 10 des morts les plus stupides ou insolites

Publié par Sabrina Richard Auteur
Top 10 des morts les plus stupides ou insolites

Tout le monde le sait, un jour ou l'autre, la Grande Faucheuse viendra nous rendre une petite visite...

Certains préfèreraient mourir dans leur sommeil ou en faisant l'amour (sympa pour le partenaire lol).

Voici un petit tour historique de ces hommes et femmes, fauchés pour certains dans la fleur de l'âge, alors qu'à la base, ce qu'ils faisaient était somme toute anodin...

Top 10 des morts les plus stupides ou insolites

10 - Rire est bon pour la santé parait-il :

1989 : Ole Bentzen, orthophoniste danois est mort de rire en regardant le film Un poisson nommé Wanda. Son coeur a battu entre 250 et 500 coups par minute, avant que l'homme ne succombe à un arrêt cardiaque...

Top 10 des morts les plus stupides ou insolites

9 - Celui qui aurait pu jouer dans le film "Aliens 3" :

1973 : Péter Vályi, ministre des Finances hongrois, est tombé dans un haut fourneau contenant du fer fondu durant une visite des fonderies de Miskolc.

Top 10 des morts les plus stupides ou insolites

8 - Celui qui aurait pu inspirer le film "La Grande Bouffe" :

1771 : le roi de Suède Adolphe Frédéric de Suède mourut de problèmes de digestion. Il venait de faire un repas composé de homards, caviar, choucroute, kipper (hareng rouge) et de poisson fumé. Le tout était arrosé de champagne. Il reprit 14 fois de son dessert favori, le semla servi dans un bol de lait chaud. Les écoliers suédois se souviennent de lui comme « le roi qui mangea jusqu'à en mourir ».

Top 10 des morts les plus stupides ou insolites

7 - "Games of Throne" n'a rien inventé :

53 avant J.-C. : parti affronter les Parthes, Licinius Crassus fut vaincu à la bataille de Carrhes. Parce qu'il était particulièrement avide, le général parthe Suréna lui fit couler de l'or en fusion dans la bouche en lui disant « Rassasie-toi donc de ce métal dont tu es si avide ! ». Sa tête fut ensuite envoyée au roi parthe, Orodès II.

Top 10 des morts les plus stupides ou insolites

6 - Les cordonniers sont les plus mals chaussés...

Les employés d'un entrepôt de taille moyenne dans le Texas occidental ont noté l'odeur d'une fuite de gaz. Raisonnablement, la direction a fait évacuer le bâtiment, éteignant toutes les sources potentielles d'étincelles: lumières, moteurs, etc... Après que le bâtiment ait été évacué, deux techniciens de la compagnie de gaz ont été envoyés. Lors de leur entrée dans le bâtiment, ils ont eu de la difficulté à se diriger dans l'obscurité. À leur désespoir, aucune des lumières ne fonctionnait.

Les témoins ont décrit plus tard avoir vu un des techniciens sortir de sa poche un objet qui ressemblait à un briquet. Suite à l'utilisation de cet objet, le gaz dans l'entrepôt a explosé, envoyant des débris jusqu'à 5 km de distance. Aucun reste des deux techniciens n'a été retrouvé, mais le briquet a été trouvé pratiquement intact après l'explosion. Le technicien, suspecté d'avoir causé l'explosion, n'avait été jamais considéré par ses pairs comme une "lumière".

Top 10 des morts les plus stupides ou insolites

5 - Quand ça veut pas...

Le Caire, Egypte, six personnes se noyèrent en essayant de sauver un poulet qui tomba dans un puits de 20m. Un adolescent de 18 ans fut le premier à descendre suivi de sa soeur et ses 2 frères, qui ne savaient pas nager. Deux voisins qui leur portèrent secours se noyèrent à leur tour. Par contre, en récupérant les cadavres, les sauveteurs trouvèrent le poulet qui survécut.

Top 10 des morts les plus stupides ou insolites

4 - Le succès ne porte pas forcément chance :

Émile Verhaeren, poète belge renommé, est connu pour son pacifisme et son opposition à la guerre. Le 27 novembre 1916, à la suite d'un discours mémorable à Rouen, ses admirateurs l'accompagnent jusqu'à la gare. Un mouvement de foule malheureux projette l'homme sur les rails, sur lesquelles il se fera écrasé par un train.

Top 10 des morts les plus stupides ou insolites

3 - Joyeux anniversaire !

Debby MILLS-NEWBROUGHTON, 99 ans, mourut alors qu'elle traversait la chaussée. La vieille dame allait avoir 100 ans le lendemain. Alors que sa fille l'emmenait, dans sa chaise roulante, à une fête organisée pour son anniversaire, elle fut heurtée par la camionnette du pâtissier qui venait livrer son gâteau d'anniversaire.

Top 10 des morts les plus stupides ou insolites

2 - Le détail qui tue :

Paul Stiller et sa femme sont hospitalisés en septembre à Andover Township, NJ, blessés par un bâton de dynamite qui a explosé dans leur voiture : s'ennuyant à bord de leur voiture à deux heures du matin, ils ont voulu allumer un bâton de dynamite et le jeter par la fenêtre pour voir ce que ça faisait, mais apparemment n'ont pas remarqué que les vitres étaient fermées quand ils ont lancé le bâton...

Top 10 des morts les plus stupides ou insolites

Et la meilleure pour la fin :

1 - Un éléphant ça trompe énormément, c'est bien connu :

Feu Werner R. était gardien de zoo.

L'éléphant du parc, qui faisait l'admiration des foules, était depuis un certain temps fort malade, comme ça arrive à tout un chacun, de constipation. Le brave Werner lui a donc administré une bonne vingtaine de laxatifs spécialement conçus pour déboucher les intestins des éléphants.

Il n'aurait pas dû stationner sous l'anus de la bête : sans crier gare, une véritable nuée ardente de gaz nauséabonds et empoisonnés allaient l'étourdir et le clouer par terre. Puis, les intestins du pachyderme libérèrent 120 kilos de matière fécale qui attendaient la depuis une semaine, et se déversèrent sur le brave gardien qui trépassa dans d'atroces souffrances...

Sources : ici, ici, ici, ici, ici et ici

Sources images : ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici et ici

2014-03-11T11:54:48+01:00

Les anniv' c'est bien car on reçoit plein de cadeaux !

Publié par Sabrina Richard Auteur
Les anniv' c'est bien car on reçoit plein de cadeaux !

Voilà, c'est fait, maintenant je ne peux plus reculer, j'ai 40 ans !

C'est sûr, c'est pas cool de se prendre une décennie dans la tronche, mais il faut voir le bon côté des choses : qui dit anniversaire, dit cadeaux !

Alors voici, en photo, ce que j'ai reçu pour mon anniv' de la part de mon Homme. Vous allez voir, ils reflètent bien ma personnalité (c'est-à-dire celle d'une adulescente lol).

Les anniv' c'est bien car on reçoit plein de cadeaux !

"Ze Coffret" de Margaux Motin !

Là je m'adresse à vous les filles. Si vous ne connaissez pas encore Margaux, foncez !
Ce joli coffret renferme deux pépites :

- "J'aurais adoré être ethnologue..."

"J'aurais étudié la symbolique de la chaussure à talon chez les pygmées, observé la fréquence d'épilation des femmes en Amazonie, établi une typologie du bébé morue dans les sociétés inuit, j'aurais même probablement appris à construire une pirogue avec une bretelle de soutif et une tong, et pris des cuites à l'alcool de manioc. La vie aurait été une course folle, une nuit d'ivresse interminable, un vaste champ des possibles ! Mais je suis une grosse feignasse, je vomis quand je suis soûle et j'ai peur des guêpes. Et puis, de toute façon, tout ce que je sais faire, c'est dessiner..."

- "La théorie de la contorsion"

"Je suis quelqu'un d'assez souple, dans la vie, en général. J'veux dire, je m'adapte à peu près à toutes les situations. Mais dès qu'on essaie de me ranger dans des cases et de me coller des étiquettes, je suis trop nombreuses, on fait des crises de claustrophobie. C'est mauvais pour mon teint et en plus, après, je digère mal. Je veux bien être "Mère", ça me va. "Illustratrice", c'est cool. "Fiiiille", ça me satisfait, de toute façon, si je devais faire pipi debout, j'arrêterais pas de saloper mes godasses. Mais je ne peux pas être que ça, tout le temps. Je veux être libre d'être toutes les femmes que j'ai envie d'être, même celles auxquelles j'ai pas encore pensé, même celle que je ne pensais pas vouloir être y'a cinq minutes. Et ça me semble évident que ça serait archi pas écologique tout le papier qu'il faudrait pour coller des étiquettes à toutes ces bonnes femmes... Donc autant nous laisser courir toutes nues dans les champs de pâquerettes. CQFD."

Pour info : Margaux Motin est illustratrice free lance et travaille pour la presse, l'édition et la publicité. Retrouvez son blog ici et son profil Facebook .

Les anniv' c'est bien car on reçoit plein de cadeaux !

"Goblin's, Bêtes et méchants" tome 1 de Roulot et Martinage.

Alors là, c'est du lourd. Si vous aimez l'humour un peu débile mais poilant, les gobeliins, les orcs, les trolls, les Elfes, le Roi Arthur et les situations totalement loufoques, cette série de BD est faite pour vous !

"Cibles d’entraînement pour les soldats du roi, jouets des enfants trolls et cure-dents pour les dragons, les goblins devront déployer des stratégies toujours plus subtiles pour survivre au funeste destin qui les attend... C'est pas gagné.

Goblin's : une ode à la vie qui s'enfuit, un grand symbole de désespoir pour tous les peuples victimes de l'oppression."

Les anniv' c'est bien car on reçoit plein de cadeaux !

"Goblin's, En vert et contre tous" tome 2 de Roulot et Martinage.

"Les goblins sont de retour ! Pour fêter ça, ils débarquent dans un festival d'idées subtiles et de plans bien ficelés, pour :

1 - Survivre plus d'une journée.

2 - Asseoir leur domination sur le Monde.

Et comme la vie ne vaut rien sans l'amour, ils partiront pour une grande aventure inédite en quête de l'âme sœur, avec un objectif clair : repeupler le village en vert et contre tous.

Goblin's : une leçon de séduction en milieu hostile. Un véritable life coaching à la portée des petits laids."

Les anniv' c'est bien car on reçoit plein de cadeaux !

"Le bonheur commence maintenant" de Raphaël Thomas.

Si vous avez lu, et aimé, "La vie commence à 20h10", je ne peux que vous conseiller de foncer chez votre dealer préféré (oups, pardon, je voulais dire "votre libraire préféré" mais vous aviez rectifié de vous-même hein ?).

Le petit plus : il vient de sortir en poche, donc pour le coup, votre banquier ne fera pas la tronche ;-)

"Parfois le destin nous tend des perches. Moi, c'est des pièges qu'il me tend. Ma parade : ranger les rêves au placard. Terminés les envois aux maisons d'édition. Mon métier (prof) et mon homme (Marc) me suffisent largement. LARGEMENT.

Un jour, Sophie Lechat reçoit la carte d'un réalisateur qui souhaite adapter son dernier manuscrit au cinéma. Elle commence par refuser : finis les faux espoirs. Mais quand Marc la quitte, elle se jette à l'eau. Elle n'a jamais été directrice artistique ? Et alors ! Elle n'a plus rien à perdre.

Le secret du bonheur : sauter à pieds joints dans les chausse-trapes du destin."

Pour info : même si vous n'avez pas lu le premier tome, pas de soucis, les deux peuvent se lire indépendamment, mais sincèrement, vous passeriez à côté d'un super bouquin, bourré d'humour et dans lequel, nous, les filles, nous nous reconnaissons pleinement ;-)

Les anniv' c'est bien car on reçoit plein de cadeaux !

"Les trépassés, l'ennemi est de retour !" de Charlie Higson.

Deuxième tome de la saga "Ennemis".

"Zombis, morts-vivants, crevards, revenants, ectoplasmes, spectres...? Non, pire, des ADULTES !

Vous pensiez que vos parents seraient toujours là pour vous protéger ? Vous aviez tort...

Maintenant ils errent dans les rues. Déments et affamés !"

Les anniv' c'est bien car on reçoit plein de cadeaux !

"La peur, vous êtes sa prochaine proie..." de Charlie Higson.

Troisième tome.

"Les adultes sont partout. Plus dangereux, plus organisés.

Et surtout... Toujours plus assoiffés de sang."

Pour info : le tome 1 est en ce moment au prix découverte de 9,99€ à la Fnac (et sûrement aussi en librairie) et le tome 4 sortira en septembre prochain.

Source image d'illustration : ici

Les autres photos sont de moi, ce qui explique qu'elles soient un peu floues, étant une piètre photographe, surtout avec mon tél portable lol
.

2014-03-11T11:24:34+01:00

Lendemain d'anniv', maintenant faut que j'assume !

Publié par Sabrina Richard Auteur
Lendemain d'anniv', maintenant faut que j'assume !

Ce matin, j'ouvre un œil et là, la réalité me rattrape plus vite qu'un huissier : j'ai 40 ans !

Bon, pas de panique...

J'émerge doucement, me traîne dans la salle-de-bains pour mon petit pipi du matin, je donne à boire à Tibout (au robinet, je préfère préciser lol), me nettoie gentiment le visage avec ma lotion micellaire Yves Rocher, qui apparemment fait des miracles vu que depuis que je l'utilise, ma peau ne ressemble plus à un drap passé à 1300 tours minutes.

J'prépare mon ptit déj, nourris la chatoune (c'est fou ce qu'elle bouffe celle-là...) et me vautre dans le canapé, mon mug à la main en regardant d'un œil à moitié ouvert les infos sur BFM TV .

Au bout de quelques minutes, grâce à la théine et aux supers pouvoirs des Granolas, mes neurones se mettent en route et me susurrent "ouvre Facebook, ouvre Facebook, ouvre Facebook" (je soupçonne Mark Zuckerberg de faire passer des messages subliminaux via la télé mais je n'ai pas encore l'ombre d'une preuve...

J'écoute donc cette voix pleine de sagesse et zou, je me connecte à mon profil.

Ouh là ! Plus de 60 notifs m'attendent ! Bon, je vais procéder avec ordre et méthode. Dès que je vois un truc qui ne concerne pas un jeu, je fais un clic droit pour ouvrir un nouvel onglet. Ok... maintenant j'ai environ vingt onglets... Bon ben, y'a plus qu'à...

Plein de gens que je ne connais pas m'ont envoyé des messages sur mon profil.

Enfin, oui, je les connais : ce sont mes amis Facebook.

Quand je dis que je les connais, c'est virtuellement hein ? Parce que j'ai quand même 3099 amis, et à part quelques chanceux qui ont eu la joie et l'immense honneur de me rencontrer IRL ou ceux avec qui je discute régulièrement, les autres sont principalement des profils de joueurs.

Bref, je fais défiler les onglets et lis d'un regard attendri tous les jolis et gentils petits mots que m'ont envoyé les gens pour me souhaiter mon anniv'.

Et là, j'hallucine !

J'ai reçu grosso modo 164 messages d'Happy Birthday (ouah ! J'suis super connue/populaire/aimée/appréciée, ça fait tout bizarre lol), mais vous vous doutez bien que je ne peux pas répondre à tout le monde personnellement (d'où l'urgence de recruter une assistante bénévole... j'insiste sur bénévole pour éviter de recevoir des milliers de CV dès demain matin sur ma messagerie Outlook).

Alors j'ai eu une idée !

Lendemain d'anniv', maintenant faut que j'assume !


Pour vous remercier d'avoir pensé à moi en ce jour qui a vu arriver mes (gloupssss) 40 ans, je vous concocte un petit article sur mes cadeaux d'anniv' (qui m'ont aidé à faire passer la pilule).

Soyez à l'affut, tenez-vous prêts, l'article va être mis en ligne ce midi ;-)
Bisous les gens, vous êtes adorables, j'vous AIME !!!

Sources des images d'illustration : ici et ici.

2014-03-09T12:43:15+01:00

Et une décennie dans ma tronche !

Publié par Sabrina Richard Auteur
Et une décennie dans ma tronche !

Je pourrai me rouler en boule par terre, faire un gros caprice et hurler "Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?", ça ne changerait rien à l'affaire.

Demain j'ai 40 ANS !!!

ça calme hein ?

Quand, en mars 1974, j'ai pointé le bout de mon nez, je n'avais pas trop conscience de ce qui m'attendais.

Après tout, quand vous débarquez, on ne vous donne pas un manuel des trucs à savoir absolument avant de commencer votre vie (tiens ça serait une bonne idée ça, créer un livret explicatif pour les nourrissons... ouais... sauf qu'à cet âge là ils ne savent pas lire ces petits crétins baveux !).

Les premières années étaient plutôt cools. Mes deux parents me couvaient d'amour, tout comme ma grand-mère maternelle et mon tonton (je ne parle pas de l'autre côté de ma famille, car eux, je ne les connais pas des masses, à part une tante et un oncle, le reste c'est un peu flou).

Bref, je baignais dans une ambiance post baba-cool, j'écoutais Let Zep, les Stones, Pink Floyd et pour moi la vie ressemblait au monde des Télétubbies...

Jusqu'à ce que je grandisse, que les années 80 deviennent has been et que les années 90 débarquent. Et là, c'est devenu la cata !

J'abordais l'adolescence avec le courage d'une biche prise dans les phares d'une bagnole. J'étais tétanisée par le monde qui m'entourait !

On avait déménagé dans l'Essonne. Moi qui suis une enfant de "La Défense" avec ses tours de plusieurs dizaines d'étages, je me retrouvais dans une résidence arborée avec une rivière dans une ville de 5000 habitants ! Arrrggg ! J'avais l'impression d'être à la campagne (en même temps, les fenêtres de l'appart donnaient sur un champ !) et j'avais même peur à l'époque de ne plus pouvoir regarder mes émissions télé préférées car je croyais qu'on allait capter que les chaines de France 3 Centre lol (comme quoi on est débile à cet âge-là).

Arrive la vingtaine, des envies de liberté, je me sauve à la Fac avec mon bac en poche (avec mention et toc !), et fais une année de Droit à Melun. Ce n'était pas la meilleure fac du monde, ça c'est sûr, mais j'y ai rencontré celui qui allait devenir mon premier mari (comme quoi, faire des études sert à quelque chose lol).

Premier boulot, premier salaire (une misère), premier appart (un studio vu la hauteur du salaire), dans un quartier "populaire" de Paris (comprendre : où vivent plein de gens qui n'ont pas de tunes).

Les choses s'accélèrent, je quitte mon boulot pour un autre, et encore un autre, jusqu'à trouver ma vocation : assistante éditoriale dans une grande maison d'édition juridique professionnelle !

La trentaine est déjà bien entamée (j'en ai 32 à l'époque), les envies de liberté me reprennent. Je n'en peux plus de cette vie, de ce mariage qui me bouffe et dans lequel je ne m'épanouis plus, je balance tout : l'appart, le mari et je rencontre un autre homme, celui qui, en fait, m'a ouvert les yeux et m'a fait comprendre que j'étais capable de faire beaucoup plus, de laisser libre court à ma créativité et mes envies, et d'en être fière.

Je quitte mon boulot suite à un licenciement économique (l'édition est en crise, ma boite fusionne avec d'autres du Groupe et l'on ferme des services).

Je profite du plan de sauvegarde de l'emploi (PSE pour les intimes) et je m'inscris à la fac de psycho.

En parallèle je commence un manuscrit...

Mon Amour m'encourage, lis les chapitres au fur et à mesure que je les publie sur un blog et les lecteurs commencent à arriver...

Cela a été un véritable tournant dans ma vie ! C'est là que le déclic s'est produit : j'étais faite pour être écrivain !

J'ai 38 ans, je publie mon premier roman, un thriller, à compte d'éditeur. Je saute partout, suis plus que jouasse à l'idée de prouver enfin à mon entourage que "oui, je suis capable de finir quelque chose, la preuve, je suis publiée !".

Quelques mois plus tard je redescends de mon nuage : l'éditeur est un escroc qui bouffe les droits d'auteurs plutôt que de les distribuer...

Je claque la porte, romps mon contrat et reprends les droits de mon livre.

Je le relis, le peaufine et le propose à d'autres maisons.

Bien m'en a pris : en mars 2013 je signe avec City Éditions, mon bébé version 2.0 voit le jour fin octobre de la même année.

Et maintenant me voilà, à l'aube de la quarantaine, avec des projets littéraires pleins la tête... mais sans boulot pour gérer le quotidien.


Pourquoi je vous raconte tout ça ? Parce que, au fond de moi, les 40 ans passent mal !

Je suis ce que l'on appelle "une adulescence" (bon, pour celles et ceux qui ne connaissent pas ce terme, voici une petite définition : "Se dit d'un adulte qui continue à se comporter comme un adolescent").

Oui, comme les ados qui squattent votre canapé et pillent votre frigo, j'aime jouer aux jeux-vidéos, mater des films et des séries télé toute la journée, n'aime pas avoir des chefs au-dessus de moi qui me dictent ce que je dois faire comme si j'avais six ans (ouille, si un potentiel recruteur lit ce billet je suis foutue...), j'aime manger avec mes doigts, les pizzas, les glaces, les nouilles et le ketchup !

Et j'en suis fière !

Le seul hic c'est cette petite info sur ma carte d'identité, vous savez bien de quoi je veux parler... Mais si ! Il s'agit de ma date de naissance : 10 mars 1974 !

C'est indéniable, irréversible, une cata... Demain j'ai 40 ans !

Et une décennie dans ma tronche !

Certes, je pourrai décider de bien le prendre et me balader toute la journée de demain avec ce chouette t-shirt...

Mais pour le coup, moi qui n'aime pas me faire remarquer, ce serait loupé... Mais au moins les choses seraient claires et je devrais assumer.

Bon, le truc c'est que cette dizaine là n'est pas compatible avec mon état d'esprit.

Et une décennie dans ma tronche !

J'ai aussi la possibilité d’exhiber celui-ci... mais ça fait trop pessimiste je trouve...

Et une décennie dans ma tronche !

Pour être plus positive, je pourrais floquer cette image sur un de mes vieux t-shirt et rendre mon statut de quadra beaucoup plus funky !

Mais quoi qu'il arrive, il faut que je sois lucide... Je ne peux rien y changer, ni ma date de naissance (après tout c'est vraiment cool d'être née dans les années 70), ni arrêter le temps et faire en sorte d'avoir 39 ans à tout jamais.

J'ai pourtant trouver UNE solution : je vais compter à rebours !

J'ai 40 piges cette année ? Pas grave, l'année prochaine, je fêterai mes 39, celle d'après mes 38 et encore après 37 etc... Jusqu'à ce que j'atteigne l'âge vénérable de 0 an en 2054 !

Voila ! C'est ça le truc en fait pour ne plus se prendre la tête avec ces saloperies d'anniversaires qui nous amènent immanquablement à franchir des décennies alors que nous, tout ce qu'on veux, c'est vivre tranquillou sans nous prendre la tête.

L'âge n'est qu'un chiffre me direz-vous.

Certes, c'est pas faux... Sauf que quand vous passez un entretien d'embauche et que vous annoncez que vous avez 40 ans, les recruteurs vous regardent d'un autre œil... Pour eux, surtout quand vous êtes une femme, vous avez pratiquement dépassé la date de péremption !

Et une décennie dans ma tronche !

Moi ma date de péremption elle ressemble à çà et je ne veux pas en changer sous prétexte que la Société en décide autrement !

Pour conclure ce long, très long billet consacré à ma quarantaine, je ne dirais qu'une chose : après avoir décidé de faire régresser mon âge au fur et à mesure de mes prochains anniversaires, j'aborde cette quarantaine plus sereinement et d'ailleurs, je n'ai pas peur de le dire !

Et une décennie dans ma tronche !

Sources : ici, ici, ici, ici, ici et ici

2013-09-17T09:42:24+02:00

La vraie-fausse Sextape d'Alyssa Milano

Publié par Sabrina Richard Auteur

Il y a quelques jours, la toile était en émoi !

La petite Sam de "Madame est servie" (ou encore Phoebe de "Charmed" pour les plus jeunes) a posté sur le site Funny or Die une sextape d'un genre bien particulier.

Afin de sensibiliser le public à la guerre en Syrie, Alyssa Milano n'a pas hésité à jouer la carte de l'humour, et à créer le buzz.

Je vous laisse la découvrir ;-)

2013-09-17T09:25:13+02:00

ça c'est du lourd !

Publié par Sabrina Richard Auteur

C'est vrai qu'on ne leur demande pas de réfléchir, juste de courir et de taper dans un ballon pour qu'il aille au fond du filet et si possible pas celui de leur propre camp... Mais s'ils étaient payés au nombre de neurones, ça ferait pas mal d'économies non ?

ça c'est du lourd !

2013-09-14T14:26:36+02:00

Alice au pays des trop vieilles - Christina Alonso

Publié par Sabrina Richard Auteur
Alice au pays des trop vieilles - Christina Alonso

Le mot de l'éditeur :

TROP VIEILLE ??? ELLE ! Alice manque de s’étrangler. Elle a quarante ans, c’est vrai. Elle ment (si peu) sur son âge, c’est vrai. Elle songe parfois au botox et à la chirurgie plastique, vrai aussi. Mais de là à se faire traiter de "vieille" par son rédac chef et virer du journal pour qu’une fille plus "jeune et dans le coup" prenne sa place…

Drôle et insolent, un livre jubilatoire en ces temps de régression machiste et de dictature de la jeunesse éternelle. À recommander à toutes celles qui ne sont pas si vieilles et émettent quelques réserves sur l’idée de le devenir.

Mon avis :

Comme le résume si bien l'avis de l'éditeur, ce livre est très drôle, j'ai eu plusieurs fous rires en le lisant. Ce petit livre se dévore très vite, inutile donc de l'acheter en grand format (15,39€ tout de même), alors que le poche se trouve à 0.50€ chez Boulinier par exemple.

Si vous approchez de la quarantaine, c'est LE livre anti-déprime à lire, je vous le recommande chaudement ;-)

"Alice aux pays des trop vieilles" de Christina Alonso

Éditions : J'ai lu

ISBN : 2290032115

Prix : à partir de 0.50€ chez Boulinier ou 4.75€ sur le site de la Fnac

Bannière Livraddict

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog